Courtier immobilier : en quoi consiste le métier ?

Le courtier immobilier désigne un intermédiaire qui a pour rôle d’intervenir auprès d’une banque, pour le compte d’un client. Ainsi, celui-ci pourra bénéficier d’un crédit aux meilleures conditions possible.

Quel est le rôle à jouer par un courtier immobilier ?

Le courtier immobilier travaille en collaboration avec des banques et divers établissements de crédit. Il a l’art d’obtenir des taux d’emprunt plus attractifs en générant un volume d’affaires conséquent à la banque ou à l’établissement de crédit. En France, les statistiques mentionnent que plus de 20 % des particuliers font appel aux services des courtiers immobiliers. Ainsi, un courtier immobilier accompagne le client dans la recherche d’un emprunt immobilier. Il l’aide à déterminer les besoins et la capacité de financement dudit client, à travers une analyse de sa situation financière, familiale et professionnelle. Il propose au client les options possibles qui s’offrent à lui, en matière de financement, sans oublier les aides auxquelles il est éligible. Ce sont entre autres le prêt conventionné ou PTZ+ pour l’accession, le dispositif Pinel et autres.

Quand le courtier immobilier est muni de tous les éléments requis, il assiste également le client dans la constitution du dossier de demande de financement. Il conseille ce dernier pour monter le dossier le plus solide possible, ayant pour but de maximiser ses chances d’obtention du prêt que ce soit pour une construction, un achat de logement ou de tout autre bien immobilier. Par la suite, le courtier immobilier présente le dossier à différentes banques partenaires. Il n’hésite pas à utiliser son réseau pour dénicher la meilleure solution d’emprunt possible. Tout cela doit être assorti aux attentes du client en matière de taux, de montant et de clauses spécifiques.

Les avantages de faire appel à un courtier immobilier

Passer par un courtier immobilier propose de nombreux avantages et bénéfices pour un particulier. Le premier avantage est le gain de temps. En effet, le courtier dispose d’un accès privilégié aux banques du secteur. Il maîtrise sur le bout des doigts leur offre et leurs critères d’acceptation. À cet effet, il n’est plus utile pour le client de consulter chaque banque. Le deuxième avantage est l’économie sur le long terme. Comme le courtier immobilier a un pouvoir de négociation bien plus important que celui d’un seul particulier, il peut avoir des conditions d’emprunt plus favorables.

Il faut savoir que les services rendus par le courtier immobilier ne sont pas sans frais. Il est recommandé de s’acquitter de frais de courtage ou d’honoraires. Ils représentent habituellement 1 % du montant emprunté. Cependant, un tel montant ne sera à payer que dans le cas où le crédit immobilier est accepté. Aussi, comme il incombe au courtier de constituer lui-même le dossier de financement, la banque a pour usage de ne pas appliquer les fameux « frais de dossier », équivalents à 1 % en moyenne du montant emprunté.